Comment rénover un marbre terni

Le marbre est l’une des rares pierres de taille que l’on utilise pour composer un meuble. C’est d’ailleurs au XVIIème qu’est apparue cette mode et qui s’est renouvelée de siècle en siècle. Ainsi, il n’est pas rare de trouver sur les vide-greniers ou chez nos aïeuls des meubles recouverts d’un plateau en marbre. Souvent triste et terne, un coup de fraîcheur s’impose avant qu’il ne réintègre notre intérieur.

Comment rénover un marbre taché et terni ?
Comment rénover un marbre taché et terni ?

Dépoussiérage & décrassage

La première étape lorsque l’on souhaite rénover une pièce en marbre est de faire un état des lieux général. Visuellement, la surface est elle encrassée et poussiéreuse ? Si oui, le passage d’une simple éponge humide suffira à enlever le plus gros de la saleté. Sinon, n’hésitez pas à utiliser un agent mouillant tel que du liquide vaisselle pour nettoyer les salissures tenaces.

Toutefois, malgré ce nettoyage simple mais pourtant efficace, il est possible que certaines traces résistent. De même, il peut subsister d’anciennes couches de cire ou d’émulsion. Dans ce cas, passez au cran supérieur en utilisant le décapant décrassant de notre formulation. C’est l’arme ultime pour remettre la pierre à nu !

Malgré tout votre pierre est toujours morne. Pas de panique, les marbres anciens jaunissent et se décolorent avec le temps. Le polissage en fera son affaire. Mais pour l’instant, occupons nous des rayures, des chocs et parfois même des bris qui sont apparus avec le décrassage.

Réparation & ponçage

Certains diront que pour conserver un marbre ancien, il ne faut pas le poncer au risque d’enlever sa patine naturelle, gage d’authenticité. Néanmoins, un marbre rayé, amoché voir même cassé, n’est pas du goût de tous.

Cette seconde étape de la rénovation peut en effrayer plus d’un. Au risque de faire plus de mal que de bien, beaucoup d’entre vous préféreront s’en remettre à un professionnel. Mais contrairement aux idées reçus, le marbre est une pierre tendre qui se ponce et se colle aisément. Alors remontez les manches et prenez votre courage à deux mains !

Si la surface présente des micro-rayures, celles-ci disparaîtront lors du polissage final. Cependant, si les rayures sont plus profondes et qu’elles perturbent l’esthétique de l’ensemble, un ponçage est nécessaire. Dans ce cas, nous vous conseillons d’utiliser un papier stéarate de grain gros pour commencer. Au fur et à mesure des passages, affiner votre grain jusqu’à utiliser du 3/0 lors de la finition.

Si votre marbre présente un bris, et que vous possédez le morceau cassé, là encore c’est réparable. Nous vous conseillons la colle pour marbre épaisse qui procurera une résistance exceptionnelle au collage. Elle a un autre avantage de taille : elle peut être colorée avec de la poudre de marbre récupérée sur une partie cachée ou avec des pigments. Une fois les morceaux collés, la colle durcie peut être poncée afin d’égaliser les parties.

Comment redonner au marbre un effet poli ?
Comment redonner au marbre un effet poli ?

Polissage & finition

Le marbre ayant retrouvé un aspect homogène, il est temps, désormais, de lui redonner tout son éclat. L’utilisation de la poudre à polir le marbre restituera le poli et l’effet miroir au marbre. Par ailleurs, un tel polissage supprimera naturellement les micro-rayures, les taches et les ronds de verre.

Mais ne vous y trompez pas, cette poudre légèrement abrasive n’est pas magique. Sans une action mécanique, l’action chimique n’aura aucun effet. En clair, c’est votre huile de coude et votre volonté qui seront le garant de la réussite de cette opération.

En effet, après avoir saupoudré la surface de « polisseur marbre », humidifiez là de quelques gouttes d’eau afin d’obtenir une pâte. Petite astuce toutefois : si le marbre est noir, remplacez l’eau par de l’huile de vaseline clarifiée. A l’aide d’un tampon abrasif blanc, frottez énergiquement jusqu’à ce que assèchement complet et obtention du poli souhaité.

Maintenant que votre marbre a retrouvé son côté miroir, il est impératif de le protéger pour éviter les taches d’eau. Nous vous conseillons donc d’appliquer une pâte à lustrer. Il s’agit d’une encaustique incolore à cire dure. On obtient de la sorte un beau brillant et l’on évite l’adhésion des poussières qui ne peuvent s’y fixer solidement. Poussières qui, sur le marbre blanc, donnent à celui-ci un aspect peu flatteur.

Désormais vous avez toutes les clefs pour rénover et entretenir vos surfaces en marbre à l’instar des professionnels. Et bien sûr, retrouvez tous les produits susmentionnés sur notre site loisircreatif.net !